Fragments Intimes

Cette pièce parle d'amour, de la rencontre de soi, de la Femme et de l'Homme. Elle dévoile et capte l'émotion des corps et des mouvements, dans  les moindres recoins des sentiments révélés, au delà de toute anecdote.

Processus de création

Inspirée de la sculpture de Rodin  "Je suis belle"...

Rodin prenait deux pièces indépendantes et les assemblait en de nouvelles compositions, comme "l'homme qui tombe" et 

"la femme accroupie".

La création se construit à partir de ces deux éléments pour en extraire de multiples situations, "réinterprétées, modifiées, individualisées" pour aboutir à une transformation des corps et des sentiments qu'ils dévoilent et pour incarner de nouvelles relations terriblement humaines.
 Les Danseurs

expérimentent ce que la chorégraphe leur propose, unions, désunions, séduction, illusions, espoirs, vérité... Elle  laisse éclater leur danse, leur point de vue, leur singularité. Ils choisissent des fragments de musique pour faire surgir des reflets d'humanité et de vie.

Le Spectateur comme un "regard caméra"

chemine avec les danseurs, libre de ses déplacements, de ses perceptions selon ses points de vue face aux tableaux éphémères qui disparaissent pour laisser place aux suivants.

La Musique

En toile de fond un prélude de Bach...entrecoupé d'autres fragments musicaux pour porter ou transposer les corps, vers l'émergence d'une histoire, d'un souvenir...d'une vibration.

Cette pièce parle d'amour, de la rencontre de soi, de la Femme et de l'Homme. Elle dévoile et capte l'émotion des corps et des mouvements, dans  les moindres recoins des sentiments révélés, au delà de toute anecdote.

Processus de création

Inspirée de la sculpture de Rodin  "Je suis belle"...

Rodin prenait deux pièces indépendantes et les assemblait en de nouvelles compositions, comme "l'homme qui tombe" et 

"la femme accroupie".

La création se construit à partir de ces deux éléments pour en extraire de multiples situations, "réinterprétées, modifiées, individualisées" pour aboutir à une transformation des corps et des sentiments qu'ils dévoilent et pour incarner de nouvelles relations terriblement humaines.
 Les Danseurs

expérimentent ce que la chorégraphe leur propose, unions, désunions, séduction, illusions, espoirs, vérité... Elle  laisse éclater leur danse, leur point de vue, leur singularité. Ils choisissent des fragments de musique pour faire surgir des reflets d'humanité et de vie.

Le Spectateur comme un "regard caméra"

chemine avec les danseurs, libre de ses déplacements, de ses perceptions selon ses points de vue face aux tableaux éphémères qui disparaissent pour laisser place aux suivants.

La Musique

En toile de fond un prélude de Bach...entrecoupé d'autres fragments musicaux pour porter ou transposer les corps, vers l'émergence d'une histoire, d'un souvenir...d'une vibration.

création 2018

  • Twitter Clean
  • w-facebook
  • w-googleplus
  • w-youtube

© 2023 par École de Danse Moderne. Créé avec Wix.com